• Prophétie

    Lancé par LilyFairy Hov (moi)

    Bonjour à tous,

    je vous propose mon premier défi qui - j'espère - est inédit. 
    Je vous propose d'écrire une prophétie. Elle peut être détaillée ou non, vous pouvez préciser où elle se trouve, sur quel support (parchemin, faite par un devin...) écrire le contexte avec des personnages,... ou pas. Et la laisser à l'interprétation des lecteurs.
    C'est vous qui voyez.

    Bon défi !

     

    Avenir

    Je me tapis dans l'ombre
    L'obscurité est mon royaume
    Ma douce solitude.
    Lorsque retentit le septième carillon
    Il est déjà trop tard.

    Le démon s'éveille
    Et seul l'enfant de pluie et d'or
    Saura le reconnaitre
    Nous sauver ou nous détruire.


    votre commentaire
  • Très cher auteur...

    Lancé par Jolhanya

    Peut-être l'avez-vous ressenti également, mais il m'arrive souvent de voir mes personnages prendre une profondeur que je ne pensais pas leur donner. Certains, que j'apprécie particulièrement, vont même jusqu'à entamer une discussion avec moi sur les aléas de leur existence.

    Voici le défi que je vous propose : un de vos personnage vous parle. Que vous dit-il ? Aime-t-il être votre personnage ? A-t-il certaines revendications ? Est-il poli ou moqueur ?

    Le personnage peut-être issu de n'importe quel type de roman, du réaliste au fantastique. Il peut communiquer avec vous de la manière qui vous plaît : une lettre, un poème, une discussion ou simplement vous pouvez suivre le cours de ses pensées.


    Au plaisir de vous lire !

     

    Personnage rebelle

    "Alors, pour la troisième épreuve, il faudrait qu'on lui mette des bâtons dans les roues..."
    - Quoi ?
    "Que ce soit compliqué mais pas impossible, puisqu'elle remportera cette épreuve et sera sélectionnée pour le tournoi..."
    - Bien sûr que je serai sélectionnée, je suis la meilleure !
    - Pardon ?
    - Déjà que tu comptes me compliquer la tâche, il ne faudrait pas en plus que je perde. C'est mon plus grand rêve de participer à ce tournoi et de rejoindre la Guilde des Catuiros, je te signale. Mais tu devrais être au courant puisque c'est toi qui en a décidé ainsi...
    - Enora ?
    - Bien sûr, qui d'autre ? Tu as écouté ce que j'ai dit ?
    - Oui oui, c'est juste que je n'ai pas l'habitude d'entendre l'un de mes personnages me donner son avis !
    Elle ignora ma remarque et me relança :
    - Tu ne pourrais pas tout simplement me faire rejoindre la Guilde ? Un ami qui aurait des relations m'y ferait entrer et hop ! terminé...
    - mais il n'y aurait pas d'histoire, alors ! Si quelqu'un lit un jour ce texte, je veux qu'il ou elle le trouve intéressant, se pose des questions, s'attache aux personnages... et qu'il y ait un peu de suspense ! On ne sait pas si tu gagneras ce tournoi... et c'est ce qui en fait l'intérêt.
    - Mais je ne veux pas qu'on s'attache à moi ! Tu sais très bien ce qu'il se passe lorsque je me rapproche de qui que ce soit. Il finit par s'en aller.
    - C'est faux ! Il y a des personnes qui tiennent à toi et resteront à tes côtés. Ils ne s'appellent pas Declan - qui est revenu soit dit en passant. Et de toute façon, les lecteurs ne sont pas censés entrer en contact avec toi.
    - Pas sûre que JE sois censée entrer en contact avec TOI. Et pourtant...
    - Hmmm...Tu n'as pas tort. C'est d'ailleurs la première fois que ça m'arrive et...
    -Attends, tu as dit que je ne gagnerai pas le tournoi ?!
    - Non, j'ai dit que personne ne le savait. On verra.
    - Mais tu ne peux pas jouer avec l'avenir des gens comme ça ! C'est totalement injuste ! Tu sais très bien que je m'entraine tous les jours, je veux prouver ma valeur, leur montrer que ce n'est pas parce que je suis une fille que je ne sais pas me défendre. Filles et garçons sont égaux et il serait grand temps que les gens s'en rendent compte !
    - Je suis bien d'accord avec toi, bien que plusieurs centaines d'années - ou plutôt des dizaines de pages ? - nous séparent. En fait, je commence à me dire qu'il y a... conflit d'intérêt ? entre mon désir de surprendre le lecteur et l'envie de t'aider, car vois-tu, j'ai commencé à m'attacher à toi...
    Elle leva les yeux au ciel pour feindre l'agacement, mais en réalité je savais bien qu'elle était touchée. Après tout, c'est moi qui l'avais créée...
    "Mais qu'est-ce que je raconte ?? C'est un personnage que j'ai imaginé, comment pourrais-je me prendre d'affection pour Enora ? D'un autre côté, nous ne sommes pas censées pouvoir nous parler ! Qui plus est de la même manière. Son vocabulaire devrait être très différent du mien, son histoire se déroulant il y a longtemps..."
    Je fus interrompue par mon personnage, qui n'en avait décidément pas terminé avec
    moi :
    - Attends, dans tes notes tu dis que je devrais dévoiler mon visage après la dernière épreuve ? C'est hors de question ! Mon anonymat est le seul avantage que j'aie. Ils m'empêcheront de participer s'ils découvrent qui je suis !
    -Ils ne peuvent pas, tu as signé un contrat qui t'oblige à aller jusqu'au bout de ce tournoi si tu es choisie. Ils seront contraints de te laisser continuer.
    - Ils feront tout pour que j'abandonne ou que je perde ! C'est...
    - Hors de question, j'ai bien compris. Eh bien, il faudra te montrer plus maligne qu'eux.
    - De toute façon, ce n'est pas moi qui décide.
    - Je te fais confiance, tu y arriveras.
    - ...
    - Enora ?
    Soudain la pièce se mit à tourner, tourner...

    Et je me retrouvais brusquement assise à mon bureau, au milieu de mes notes et brouillons. N'étais-je pas dans ma chambre la seconde précédente ?
    Il faut croire que je m'étais endormie ici pourtant. Et que tout cela n'avait été qu'un simple rêve... mais tout semblait si réel.
    "Les rêves ne sont-ils pas une autre forme de réalité ?" me souffla une voix familière. Non, ce devait être mon imagination qui me jouait des tours... n'est-ce pas ?


    votre commentaire
  • Je n'ai pas réussi à retrouver le défi d'origine, mais je vous mets quand même ma réponse à ce défi. Il fallait vendre un défaut, un trait de caractère dont on voulait se débarrasser. Et tout ça de manière humoristique. A vous de juger de ma réussite (ou de mon échec tongue)...

    Vous rêvez d'une vie plus mouvementée, pleine de rebondissements et de surprises? 
    Achetez la distraction, elle vous en fera voir de toutes les couleurs!

     

    Etre distrait, tout un art... Qui se vend!

    Marre de vous souvenir de tout, tout le temps ? D'être toujours à l'heure, de tenir vos promesses et de retenir les dates d'anniversaire de tous vos proches ?
    La distraction est faite pour vous !

    Grâce à elle, situations cocasses et anecdotes rigolotes sont à votre portée !
    Vous aurez en permanence quelque chose à raconter à vos amis !

    Voici le genre de situations qui pimenteront votre quotidien :
    - sortir de chez vous le matin... en pantoufles !
    -souhaiter l'anniversaire de l'un de vos proches, quelques semaines après.
    -pensant à autre chose, vous prendre la baie vitrée (si, si, elle était bien fermée) de plein fouet.
    -faire demi-tour sur le chemin des vacances (ce n'est pas si grave, vous n'étiez partis que depuis dix minutes) pour aller fermer la fenêtre.
    -et après une bonne heure de route, réaliser que le petit déjeuner est... dans la boîte à pain.
    -oublier votre sac dans les toilettes de la station-service (heureusement qu'il était encore là quand vous êtes revenu le chercher...)
    -et pour finir, effacer la création sur laquelle vous travailliez depuis plus d'une heure (sans l'avoir sauvegardée, bien sûr)...

    Convaincu(e)?
    je vous la cède (à regrets) contre quelques centimes, une véritable affaire !


    votre commentaire
  • Création Under the sea


    votre commentaire
  • Défi "cluster" chez Délire2scrap

    http://www.delire2scrap.biz


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires